Yves Saint Laurent rock'n roll



 

 

Enfin de sortie en Espagne, Yves Saint Laurent, l’un des deux biopics sur le couturier français. L’autre, de Bertrand Bonello est à l’affiche ces jours-ci en France.

Cette version du réalisateur et acteur Jalil Lespert offre à voir un Yves Saint Laurent plutôt rock’n roll et attachant comme on imaginait à peu près le vrai. Un côté déjanté et torturé via les drogues, les psychotropes, l’alcool ou les virées nocturnes sur les quais parisiens. C’est Pierre Niney et Guillaume Gallienne qui jouent l’amour passionnel, inconditionnel, YSL - Pierre Bergé. Depuis sa jeunesse algérienne au sein d’une famille bourgeoise au début de la guerre d’Indépendance, et jusqu’à ses premiers succès, en passant par ses débuts chez le tant admiré Christian Dior, le film raconte la relation du grand créateur au travail et à la vie. Ses rares joies (les quatre défilés annuels), et ses tristesses générées par l’ennui, son pire ennemi. Et puis, Jalil Lespert montre un Pierre Bergé on ne peut plus protecteur, sorte de père, d’ange gardien, de l’artiste angoissé sans cesse en bataille avec ses tourments intérieurs.

Ce biopic-là n’est sans doute pas le meilleur possible sur cette grande figure que fut Yves Saint Laurent et sur une époque (révolue) de l’élégance et des révolutions vestimentaires, mais il a la mérite de nous offrir quelques traits majeurs et l’histoire d’un homme aux prises avec les fameuses “affres de la création” comme l’étaient les poètes ou les peintres des temps passés. En attendant que nous parvienne ici la deuxième proposition servie par Bonello, Yves Saint Laurent n’a pas fini de nous émouvoir.

© C.B. 

Yves Saint Laurent, un film de Jalil Lespert, avec Pierre Niney, Guillaume Gallienne, Charlotte Le Bon, Laura Smet… à l’affiche en Espagne le 19 septembre 2014.

article publié le Friday 19 September 2014 - 11:08